Quel système de dosage choisir ?

27/05/2016
Le choix de la technologie de dosage n'est pas une chose simple. Comment choisir celle qui sera la plus appropriée à son produit liquide ?


Dans le secteur du conditionnement, plusieurs technologies de remplissage sont disponibles : volumétrique, débitmétrique, pondérale, à niveau... Ce choix se fera en fonction de plusieurs variables : des contraintes imposées par le liquide à mesurer, des caractéristiques de son environnement, mais aussi de ses propres exigences en terme de précision de dosage, de cadence, etc.  

 

Chaque type de fluide peut engendrer un type de problème bien particulier. Un liquide peut contenir des suspensions solides qui sont amenés à s'accumuler, avoir un effet abrasif. Il peut aussi être monophasique, diphasique homogène ou diphasique hétérogène. Les conditions de service comme les pressions, les températures et les ordres de grandeur de débit sont donc à définir.  

 

STOPPIL emploi dans ces machines, 4 types de système de dosage différents pour vous offrir la meilleure performance répondant à votre cahiers des charges :

 

  • Le compteur volumétrique mesure le volume d'eau. Quelque soit les contraintes techniques, celui-ci restera toujours précis. Le fluide qui arrive au compteur passe par un cylindre qui bascule. A chaque rotation du cylindre correspond un certain volume d'eau et permet ainsi de comptabiliser le volume de liquide employé.

 

  • Le débitmètre électromagnétique fonctionne suivant le principe de Faraday. Quand un liquide conducteur s'écoule perpendiculairement à travers un champ magnétique, une différence de potentiel électrique est créée au sein du liquide. Cette différence de potentiel, captée à l'aide de deux électrodes permet, par le calcul, d'en déduire la vitesse puis le débit du fluide.

 

  • Le débitmètre massique a le gros avantage, par rapport à un débitmètre volumique, de mesurer la quantité de matière le traversant, plutôt que de mesurer le volume le traversant qui devra souvent être corrigé ensuite par la densité du produit considéré. Il est souvent plus cher et plus délicat à mettre en œuvre, mais permet de s'affranchir de l'erreur due aux variations de densité de matière le traversant.

 

  • Le dosage pondéral effectue dans un premier temps une tare automatique du récipient avant le dosage, puis le récipient est remplie jusqu'à l'obtention de la consigne de pesée demandé. Ce système simple d'utilisation permet un nettoyage rapide car le capteur de pesée ne rentre jamais en contact avec le produit.
 

Roue

Evénements

CFIA Rennes 2018

CFIA Rennes 2018
Le rendez-vous annuel dédié aux industries IAA : retrouvez nous au salon CFIA à Rennes du 13...
En savoir plus...

 Logo youtube stoppil

 Stoppil Service Plus

 

Panification