Les principes de fonctionnement des différents débitmètres

16/11/2015
Spécialiste du conditionnement des produits liquides depuis plusieurs années, Stoppil exploite trois principes de dosage pour assurer la précision de ses remplisseuses.


Les technologies de comptage utilisées par Stoppil


débitmètre volumétrique

Les compteurs volumétriques fabriqués par Stoppil sont des capteurs à piston rotatif oscillant en matière Inox ou PVDF. Ils permettent de mesurer des liquides non chargés jusqu'à 30 000 cps. Précision du capteur +/- 0,5 %.

 

 Le piston est maintenu tangent par sa face externe, à la paroi intérieure de la chambre et, par sa face interne, à la paroi extérieure du centre de la chambre au moyen d'un galet placé dans l'axe de la chambre et en contact avec l'axe du piston. 

La chambre, la paroi  radiale et le piston déterminent ainsi, deux groupes de deux compartiments de mesure afin que, dans chaque groupe (intérieur et extérieur au piston), un compartiment se remplisse pendant que   l'autre se vide.

Le piston cylindrique, avec une fente et une section en double t, se déplace dans la chambre cylindrique de mesure. Le liquide pénètre dans la chambre et, par la pression exercée, imprime un mouvement de rotation de piston. La paroi radiale et le téton du piston guident celle-ci en lui faisant déterminer les quantités partielles toujours égales V1 et V2. La rotation du piston est alors transmise par un entraînement magnétique au travers de la paroi, vers une minuterie ou un émetteur d'impulsions.

 


débitmètre massique
Les débitmètres massiques sont des capteurs statiques dont le principe repose sur une mesure de la masse selon le principe dit de Coriolis. Ils permettent de mesurer tout type de liquides. Précision du capteur +/- 0,2%.

 

Un ou deux tubes sont mis en vibration par un excitateur. Lors du passage d'un fluide dans ces tubes et sous l'effet des forces de Coriolis, on peut observer un déphasage entre les signaux électriques de deux capteurs électrodynamiques positionnés à l'entrée et à la sortie du tronçon de mesure.

Ce déphasage est directement proportionnel au débit massique et indépendant de la densité. Grâce à ce procédé de mesure, la température, la pression, la viscosité, la conductivité et le profil d'écoulement n'ont qu'une influence négligeable sur le principe de mesure.

 


débitmètre élecromagnétique

Les débitmètres électromagnétiques sont des capteurs statiques dont le principe repose sur la loi de Faraday. Ils permettent de mesurer des liquides dont la conductivité est au minimum de 5 µs/cm. Précision du capteur +/- 0,3 %.

 

Dans le cas d'un débitmètre électromagnétique, c'est le liquide conducteur traversant le capteur qui représente le conducteur en déplacement dans le champ magnétique. La tension induite est proportionnelle à la vitesse d'écoulement. On détermine le volume écoulé en multipliant la vitesse par la section du tube.

Le champ magnétique est engendré par un courant continu alterné. Avec le circuit breveté, ceci permet de garantir une mesure indépendante du produit et insensible aux particules solides en suspension.

Aucun ajustement n'est nécessaire en cas de changement de produit.

 

 

 

Roue

Evénements

CFIA Rennes 2018

CFIA Rennes 2018
Le rendez-vous annuel dédié aux industries IAA : retrouvez nous au salon CFIA à Rennes du 13...
En savoir plus...

 Logo youtube stoppil

 Stoppil Service Plus

 

Panification